“Un avion sans elle” de Michel Bussi, une intrigue vraiment prenante !

Encore un excellent livre du talentueux Michel Bussi ! Après « Ne lâche pas ma main » que j’ai lu cet été et qui a été un véritable coup de cœur, j’ai récidivé avec « Un avion sans elle », et je n’ai pas été déçue ! Après l’île de la Réunion, l’histoire se passe cette fois-ci entre Paris et Montbéliard, dans le Jura.

Un avion sans elle Michel Bussi

“Un avion sans elle” de Michel Bussi, paru aux éditions Pocket. Photo Monia Boubaker

« Un avion sans elle », c’est l’histoire de ce crash qui se produit un 23 décembre 1980 avec deux bébés à bord, deux filles, mais d’où sort vivante seulement une des deux, désormais orpheline. Une petite « libellule » comme l’aime à l’appeler la presse. Une histoire qui défraie la chronique avec cette bataille juridique que se livrent les deux familles, tentant de prouver que le bébé appartient bien à la leur. La justice peine à faire savoir son verdict, puis tranche enfin : la libellule sera officiellement Émilie Vitral. Aujourd’hui, Émilie a 18 ans et toujours en tête cette question qui l’obsède : Qui est-elle ? 18 années que Crédule Grand-Duc, détective privé, essaie de découvrir la vérité. Alors qu’un soir il met le doigt sur cet élément crucial qu’il n’avait vu jusqu’alors, il meurt assassiné sans rien pouvoir en faire. Reste simplement son carnet de notes, qui atterrit dans les mains de Marc, le frère d’Émilie, bien décidé à découvrir la vérité…

(…) Le stylo se posa sur la feuille. La main de Crédule Grand-Duc s’agita, nerveuse.

J’ai recensé dans ce cahier tous les indices, toutes les pistes, toutes les hypothèses. Dix-huit ans d’enquête. Tout est consigné dans cette centaine de pages. Si vous les avez lues avec attention, vous en savez maintenant autant que moi. Peut-être serez-vous plus perspicaces ? Peut-être suivrez-vous une direction que j’ai négligée ? Peut-être trouverez-vous la clé, s’il en existe une ? Peut-être…

Pourquoi pas ?

Pour moi, c’est terminé.(…)

Je préfère vous avertir : une fois que vous l’aurez commencé, vous ne pourrez plus le lâcher ! Vous voudrez absolument découvrir cette vérité, et comprendre ce qui s’est réellement passé. La lecture oscille entre le récit et les pages du carnet de notes de Crédule Grand Duc, que Marc lit au fur et à mesure. L’intrigue est prenante, car au fil des pages, les questions se multiplient, et on découvre, on doute, on échafaude des théories ; quelques fois, on croit avoir trouvé ; puis à la page suivante, de nouvelles interrogations surgissent ! Et depuis le premier chapitre jusqu’au dernier, s’installe un suspense grandissant, jusqu’à ce dénouement tant attendu !

(…)Après tout, il y avait cru, lui aussi… Il avait toujours eu cette espèce de certitude qu’il existait une preuve, que l’équation était possible à résoudre, qu’il était passé à côté de quelque chose. Une impression, seulement une impression, mais si tenace… (…)

J’ai particulièrement aimé la structure du roman, tout est bien dosé, et les indices sont distillés où et quand il faut, sans de « trop » ni de « pas assez ». Le mélange parfait. Et comme dans « Ne lâche pas ma main », on retrouve au début de chaque chapitre, les dates et heures qui défilent et donnent de la vitesse au récit. Un système qui m’a encore plus intégrée à l’histoire, à tel point qu’il ‘a été difficile de m’arrêter, ce qui m’a valu des veillées assez tardives, luttant contre le sommeil ! J’aime beaucoup la façon dont Michel Bussi crée ses personnages, ce qu’ils dégagent. À chaque fois, on les apprécie et on s’y attache, pour enfin ne plus vouloir les quitter.

Enfin, vous l’avez compris, je vous recommande fortement « Un avion sans elle », surtout si vous aimez les secrets, les vérités bien enfouies, et les multiples rebondissements…

Michel Bussi a également écrit “Nymphéas noirs“, paru en format poche aux éditions Pocket,”Gravé dans le sable” et “N’oublier jamais“, parus aux Presses de la Cité.

 

8 comments for ““Un avion sans elle” de Michel Bussi, une intrigue vraiment prenante !

  1. 29 décembre 2014 at 19 h 44 min

    C’est un livre que j’ai tout simplement ADORE!! 🙂

    • 30 décembre 2014 at 8 h 54 min

      Oui, un grand coup de cœur ! Un sans fautes pour Michel Bussi jusque là 🙂 Je pense me lancer prochainement dans “Nymphéas noirs” 🙂

  2. 30 décembre 2014 at 15 h 26 min

    J’ai adoré aussi! J’avoue que j’avais fini par découvrir la fin une bonne centaine de pages avant mais j’ai pris beaucoup de plaisir à le lire! Je cherche maintenant à me procurer Nymphéas Noirs. J’espère découvrir la même originalité dans ses autres livres car cet auteur me plait beaucoup! Bisettes!
    Emma Scara

    • 30 décembre 2014 at 15 h 34 min

      Le prochain sera “Nymphéas noirs” pour moi aussi ! Ce sera le troisième de Bussi et pour le moment je ne suis pas déçue ! J’avais adoré aussi “Ne lâche pas ma main” 🙂 À bientôt Emma et au plaisir de partager avec toi ! Bises !

  3. 3 janvier 2015 at 17 h 42 min

    J’ai découvert Michel BUSSI grâce à ce livre ! Un véritable bonheur *_*
    Tu en parles très bien 🙂

  4. 4 janvier 2015 at 12 h 50 min

    C’est mon préféré de l’auteur! Je n’avais pas vu venir la fin et j’ai adoré! D’ailleurs Michel Bussi à l’art de terminer ses polars en apothéose!
    Bon dimanche!

    • 4 janvier 2015 at 13 h 01 min

      Oui ! Toujours ce rebondissement final auquel on est maintenant addict !! 🙂 Bon dimanche à toi aussi Laeti 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.