“Jamais vue” d’Alafair Burke

Alafair Burke

“Jamais vue” d’Alafair Burke aux éditions Points.
Photo Monia Boubaker

En tant que grande amatrice de polars, je dois dire que « Jamais vue » d’Alafair Burke en est un que j’ai littéralement dévoré et il fait maintenant partie de mes coups de cœur dans cette catégorie !

Alafair Burke nous surprend et tire magistralement les ficelles de ce polar très habilement construit.

L’enquête est sobre, et ici, pas de détails sanglants sur le meurtre ; tout se joue sur des détails, des indices disséminés au fil des pages, que l’on tente de réunir et d’imbriquer, comme les pièces d’un puzzle.

Cette enquête nous mène de rebondissements en rebondissements, jusqu’à son dénouement, vraiment surprenant, inattendu.

Pour l’histoire, tout commence à Manhattan, où Alice Humphrey, 37 ans, se retrouve sans emploi après un licenciement. Lors d’un vernissage, elle rencontre Drew Campbell, qui lui propose de diriger la galerie Highline. Le travail rêvé pour Alice, qui ne s’est jamais vue travailler ailleurs que dans le monde de l’art. Jusqu’au jour où après un premier vernissage aux œuvres très controversées, elle découvre à la galerie, le cadavre de Drew Campbell, assassiné. Alors que les preuves la désignent comme coupable, Alice va devoir se battre pour prouver son innocence, tiraillée entre des histoires familiales compliquées et sa recherche de la vérité.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre ! J’ai été captivée par l’histoire dès les premières pages et je me suis rapidement attachée au personnage principal, Alice Humphrey que je voulais voir se sortir de cette situation sordide. Le suspens va crescendo et les chapitres courts donnent un rythme soutenu à ce polar que l’on voudrait lire d’une traite.

Alafair Burke est un auteur que je suivrai désormais, j’attends déjà avec une grande impatience son prochain roman !

Alafair Burke est née en 1969, est professeur de droit, et a écrit plusieurs romans dont seul « Jamais vue » a été traduit en Français. Elle est la fille du célèbre écrivain de romans policiers, James Lee Burke.

http://alafairburke.com/

Version papier (7,90 €)

2 comments for ““Jamais vue” d’Alafair Burke

  1. 29 septembre 2014 at 13 h 20 min

    Je ne le connaissais pas alors pourquoi pas 🙂
    Je suis sur Atom[ka] de Franck Thilliez en ce moment !

    • 29 septembre 2014 at 18 h 15 min

      Il est vraiment très bien ! Alafair Burke a beaucoup de talent !
      Et c’est comment Franck Thilliez ? Je n’ai encore rien lu de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.