“Le maître des livres”, tome 1, d’Umiharu Shinohara

Après avoir découvert, en octobre dernier, “Les gouttes de Dieu“, de Tadashi Agi et Shu Okimoto, qui m’avait emmenée dans le monde  délicat et passionnant de l’œnologie, je me lance pour la seconde fois dans un manga. Cette fois-ci, je me suis intéressée au premier tome de la série : “Le maître des livres“, une lecture qui m’a beaucoup plu…

 

Le maître des livres

“Le maître des livres” : tome 1, d’Umiharu Shinohara. Paru chez Komikku Éditions.

 

Avec “Le maître des livres“, vous entrez dans cette bibliothèque pour enfants, “La rose trémière“, où travaille Mikoshiba, un bibliothécaire râleur et éternel insatisfait. Un bibliothécaire malgré tout passionné par son métier, qui conseille les livres comme personne. Selon lui, le livre choisit son lecteur, et arrive à point nommé dans sa vie. Le hasard n’existe pas. Et le livre qui vous choisit, sera sans aucun doute bien plus qu’un guide…

J’adhère complètement à cette idée, et dans ce premier tome, pour illustrer cette philosophie, on part à la rencontre de Monsieur Miyamoto, qui entre à “La rose trémière” un soir, un peu saoul ; de Shôta, un jeune garçon qui noie son ennui en embêtant ses camarades ou en jouant aux jeux vidéos, de cette mère surprotectrice avec son fils Léo… Et tous vont trouver dans les livres des réponses à leur questions, vont comprendre leur comportement et certains aspects de leur vie, ou encore, vont redécouvrir une part d’eux-mêmes.

 

Le maître des livres

Le maître des livres” fait l’éloge du métier de bibliothécaire, qui est trop souvent considéré comme peu utile ou inintéressant. Ce manga met en lumière le fort intérêt et la réelle passion pour la littérature qu’il faut avoir pour pouvoir conseiller, transmettre, même aux plus récalcitrants !

 

ile au trésor ile au trésor 2

La Rose trémière” étant une bibliothèque pour enfants, “Le maître des livres” met aussi le doigt sur cette croyance qu’ont certains adultes de considérer les livres pour enfants uniquement pour les enfants, comme si une fois adultes, ces lectures ne pouvaient plus rien leur apporter. Entre albums illustrés et littérature jeunesse, les livres pour enfants sont porteurs de très beaux messages, parfois même plus forts qu’il n’y parait. Souvent, ils ont le pouvoir de nous ramener à l’essentiel, et le bibliothécaire Mikoshiba n’hésite pas à le rappeler à ceux qui osent critiquer ou dénigrer la littérature jeunesse.

 

le maitre des livres

Le manga est un genre de lecture que je connais encore très peu, mais comme pour “Les gouttes de Dieu“, je suis de nouveau agréablement surprise par la richesse du contenu, et les références citées. On retrouve aussi bien sûr le lexique à la fin du tome, qui démontre bien que les mangas sont des lectures très instructives et spécialisées dans le thème qu’ils évoquent à travers leurs histoires.

 

la maitre des livres

J’ai beaucoup apprécié ce premier tome où je me suis laissée emportée par les histoires des personnages qui sont racontées non sans humour. Il en ressort beaucoup de douceur, de philosophie mais aussi beaucoup d’espoir : celui pour la jeunesse de considérer la lecture comme quelque chose d’intéressant, de passionnant, qui peut apporter énormément dans une vie, et de rappeler aux plus grands que la lecture peut aussi être un retour à l’essentiel, à la simplicité, une (re)découverte de leurs rêves.

Dans ce premier tome du “Maître des livres”,  les livres sont réellement considérés comme des messagers, des guides, et qui ont une précieuse valeur. Je ne peux que vous conseiller ce manga, qui est une lecture agréable, divertissante. Et puis tout simplement parce que le message est beau et les personnages très attachants.

Alors, viendrez-vous à la découverte de “La rose trémière” ? Moi, j’ai vraiment hâte de commencer le tome 2 !

 

Les trois premiers tomes sont actuellement disponibles en version française, le tome 4 devrait l’être également sous peu : la date du 19 mars a été annoncée.

 

6 comments for ““Le maître des livres”, tome 1, d’Umiharu Shinohara

  1. 23 février 2015 at 18 h 48 min

    C’est un très bel article que tu as écrit là. Je suis adepte de manga et celui-ci m’avait attirée mais je ne l’avais pas encore acheté. Les planches que tu as choisies m’intéressent et j’ai envie de savoir ce qu’il va penser de l’Île aux Trésors 😉

    • 24 février 2015 at 8 h 49 min

      Merci beaucoup Chibi ! “Le maître des livres” a été pour moi une très belle lecture, pleine d’humour 🙂 et je suis heureuse de la faire découvrir. J’espère qu’elle te ravira autant que moi 🙂

  2. 23 février 2015 at 22 h 38 min

    Ce manga est un vrai petit bijou <3 <3 <3

  3. 2 mars 2015 at 10 h 04 min

    Oui, tu me donnes envie de venir à “la rose trémière”! ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.