Lire sur liseuse : j’avais dit JAMAIS !… Et pourtant !

lire sur liseuse

Exemple d’une page sur la liseuse. Le texte présenté est issu du thriller de Cédric Charles Antoine, “Le paradis de victoria” disponible sur Amazon. Photo Monia Boubaker.

Tout d’abord, sachez qu’envisager de lire sur une liseuse a été pour moi un énorme pas, car il y a encore quelques mois, je jurais Ô grand jamais, que je n’en n’utiliserai ! Et puis, finalement, lorsque j’ai vu tous ces polars/thrillers (ma littérature favorite) alléchants et très prometteurs qui fleurissent régulièrement sur le Net au format numérique, il a fallu me rendre à l’évidence : il me fallait absolument tester la lecture sur liseuse pour enfin me faire une idée !

Une amie m’a très gentiment prêté la sienne durant quelques semaines pour que je puisse découvrir toutes ces nouvelles lectures qui me faisaient de l’œil depuis un certain temps.

J’étais à peu près sûre que l’adaptation allait être difficile et que j’allais vraiment souffrir de cette absence de papier (oui, souffrir, je n’exagère pas) mais finalement, j’ai été surprise, car l’expérience n’a pas été si désagréable !

Tout d’abord, grâce à une connexion sur Amazon au préalable et le téléchargement de l’application Kindle, l’achat des livres numériques se fait en deux clics ! Remplir sa bibliothèque numérique est d’une facilité et d’une rapidité déconcertante ! Alors je me suis vite emballée !! (même si le prix d’un livre numérique est généralement beaucoup plus bas qu’un livre poche acheté en librairie). Et voilà, en un rien de temps, la PAL numérique atteint rapidement celle de livres papier ! Force et courage, je vous dis !

Lors de ma première lecture, j’ai trouvé la représentation de la page du livre à l’écran, agréable, aérée, ce qui a rendu la lecture assez facile et finalement pas pénible du tout, ce que je redoutais au départ.

Grâce à son petit format et à sa légèreté, la liseuse peut être emportée presque partout, (sauf à la plage pour ma part, entre le sable et l’humidité, je n’oserai pas trop) et elle est aussi une excellente solution de stockage pour les week-ends et les vacances : plus besoin de s’asseoir sur la valise pour la fermer et transpirer pour la déplacer parce qu’elle contient au final plus de livres que de vêtements ! Sur la liseuse, on peut mettre le nombre d’ouvrages que l’on souhaite sans que ça ne pèse plus lourd ! Plus besoin de prendre “ce livre” en plus des dix autres pour “au cas où je les aurais tous terminés” 🙂

Le seul inconvénient que j’y ai trouvé, c’est qu’il n’est pas facile de revenir en arrière ou de relire un passage. Sur cette liseuse (c’est peut-être différent sur d’autres), je pouvais rechercher des pages avec un curseur, mais cela restait assez approximatif et du coup, moi qui reviens souvent sur mes pas, cela m’a coûté un peu de temps !

Après ces quelques lectures numériques, j’étais quand même heureuse de retrouver mon livre papier car je suis vraiment amoureuse de l’objet, du livre en lui-même. J’aime sentir l’odeur du papier, le transporter partout avec moi, je corne les pages, je le manipule, reviens sur certains passages, je le range, je l’admire… Toutes ces petites choses en font un objet précieux et irremplaçable. Lire sur liseuse m’a permis d’explorer une autre forme de lecture, et je pense qu’elle sera pour moi complémentaire, car elle offre elle aussi de nombreux avantages. En bref, j’envisage de me munir dans un futur proche de ce petit objet bien pratique et idéal pour découvrir de nouveaux auteurs qui publient leurs écrits parfois uniquement au format numérique 🙂

Et vous, lisez-vous sur liseuse ? Pour ceux qui en ont acheté une, ou qui en ont testé plusieurs, avez-vous une marque ou un modèle précis que vous conseilleriez ?

12 comments for “Lire sur liseuse : j’avais dit JAMAIS !… Et pourtant !

  1. 18 août 2015 at 9 h 32 min

    Pour ma part, je suis convaincue depuis longtemps! L’écran rétro éclairé me permet de lire dans le noir. Comme ça, je ne dérange pas mon chéri! ^_^

  2. 18 août 2015 at 10 h 21 min

    J’aime bien la liseuse mais pas pour tous les jours. Je l’utilises principalement quand je suis en “panne” de livre papier et surtout quand je pars en week-end ou en déplacement. ça prend peut de place dans le sac à main et je peux ressortir la tablette dans les transports en commun ou à n’importe quelle endroit.
    Je ne sais pas si ce défaut est sur toute les tablettes mais c’est en effet gênant, ça et l’autonomie car lorsqu’on part en balade, il est parfois difficile de trouver un endroit pour recharger.
    En tout cas, je suis contente que l’expérience t’ai convaincue.

    • 18 août 2015 at 10 h 39 min

      Oui effectivement, il faut pouvoir la recharger ! Et si l’on a emporté que la liseuse pour les vacances, et que l’on a prévu de lire beaucoup, ce peut être un peu gênant sur la durée.

  3. 18 août 2015 at 11 h 13 min

    Je suis convaincue depuis déjà bien longtemps, j’ai acheté la première version du kindle quand il est sorti en France 😀 Depuis j’en ai offert un à ma mère, un à mon mari et la prochaine sur la liste quand il y aura une promo, c’est ma belle-mère. Je ne m’en sers en général que pendant les vacances ou quand je pars en weekend, car comme je suis bibliothécaire j’ai toujours des bouquins sous la main et je ne “pense pas” à regarder en numérique.
    Mais dès que je pars je fais le plein sur la liseuse et hop, c’est parti. Et puis je peux échanger les fichiers avec les copains d’un simple clic même si on habite pas dans le même coin.

    • 18 août 2015 at 16 h 52 min

      Oui, la liseuse est plutôt utile lorsque l’on part en vacances sans vouloir trop se charger !

  4. 18 août 2015 at 14 h 42 min

    Ahhhhhhh on craque touuuuutes :face:
    Mais finalement je m’en sers seulement quand je pars en week end parce que j’aime toujours trop tourner des pages *_*

    Bonne journée Monia !

    • 18 août 2015 at 16 h 46 min

      Ah oui, c’est sûr que ne remplacera jamais un livre !! Bises Marion ! 🙂

  5. 18 août 2015 at 22 h 02 min

    Il y a quelques mois, je disais comme toi. Et puis mon cher et tendre m’en a offert une, et franchement, je trouve ça super quand on part. Les livres pèsent moins lourds dans la valise !

    • 19 août 2015 at 8 h 19 min

      Oui ! Je vois qu’on a tous le même problème de la valise qui pèse lourd à cause des livres !! 😉

  6. 21 septembre 2015 at 21 h 28 min

    J’avais le même avis sur les liseuses avant de finir par me lancer à cause du métro tous les jours, avec des cours à trimbaler mon épaule souffrait ! Je n’ai plus de liseuse en ce moment car je l’ai cassée (très bêtement) et elle me manque surtout quand je dois embarquer un gros livre avec moi pour la journée. Je n’ai pas été gênée par la transition non plus mis à part, comme toi, pour la difficulté à retrouver des passages ou à revenir sur une page en particulier sans souvenir précis.

    Au final les deux supports ont leurs avantages et je les aime tous les deux, même si je garderai toujours une préférence pour le papier bien sûr !

    • 22 septembre 2015 at 8 h 21 min

      Oui, rien n’égalera jamais le livre papier ! Mais c’est vrai que plein de nouveaux auteurs talentueux publient leur livre en numérique, alors je réfléchis sérieusement à l’achat d’une liseuse ! 🙂 Merci pour ta visite par ici Violaine ! 🙂 À bientôt 🙂

Répondre à Alex-Mot-à-Mots Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.