“Oksa Pollock” d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, tome 1 : l’Inespérée

Oksa Pollock

“Oksa Pollock” d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, paru chez XO Éditions.
Photo Monia Boubaker

 

C’est certainement à cause de ces derniers jours pluvieux et froids que j’ai eu envie, pelotonnée sous un plaid dans le canapé, de me lancer dans un livre qui m’emmènerait dans un univers magique !

Bon, il est vrai que les rituels d’Halloween et “Les contes de Beedle le Barde” de J.K Rowling n’y ont pas été totalement étrangers !

J’aime beaucoup les livres qui parlent de magie, mais malheureusement, les vampires ont souvent une part importante dans ce genre de lectures. Vous l’aurez deviné, je ne suis pas fan de vampires ! Et j’ai bien été obligée de constater qu’il n’était pas chose facile de trouver un livre parlant uniquement de magie et de sorcellerie !

Après Harry Potter, je n’avais jamais retrouvé d’univers aussi passionnants, alors il a fallu que je cherche un peu !

Cela dit, j’ai fini par tomber sur « Oksa Pollock » écrit à quatre mains, par Anne Plichota et Cendrine Wolf. Le résumé m’a plu et plutôt inspiré, donc je me suis lancée !

Je vous résume un peu l’histoire :

Oksa Pollock, est une jeune fille de 13 ans, qui, pour le nouveau travail de ses parents, doit déménager à Londres. Une ville et une nouvelle école qu’elle ne connaît pas. Heureusement, son meilleur ami Gus ainsi que ses parents, les Bellanger, font aussi partie du projet. Un soir, dans sa chambre, Oksa se découvre, non sans faire de dégâts, certains pouvoirs. Terrifiée, elle refuse de l’admettre et n’en parle à personne. Jusqu’à cette mystérieuse empreinte qui se dessine chaque jour un peu plus sur son ventre… Se confiant finalement à sa grand-mère, Dragomira, celle-ci lui avoue que la famille Pollock vient en fait d’ Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre. Oksa apprend alors qu’elle est l’Inespérée, la seule qui puisse leur permettre de retourner un jour à Édefia… Oksa devra faire face à de nombreuses épreuves pour essayer de concilier sa vie de collégienne avec son destin et la mission pour laquelle elle a été choisie. Car elle est l’Inespérée…

Voici un extrait du premier chapitre :

Oksa Pollock- Extrait premier chapitre

Extrait du premier chapitre d'”Oksa Pollock”, d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, paru chez XO Éditions. Photo Monia Boubaker

 

Le premier tome d’« Oksa Pollock » s’est révélé très divertissant. Les chapitres courts se lisent très facilement et donnent un rythme à cette lecture ; on est très vite happé et intégré à ce monde magique qui fait petit-à-petit partie de la vie d’Oksa. J’aurais pourtant aimé un peu plus d’action et de suspens sur l’ensemble du livre, notamment au cœur de l’histoire, car le début et la fin attisent la curiosité. Les noms des sorts et des créatures magiques sont très nombreux, ce qui en ravira plus d’un ; pour ma part j’ai eu un peu de mal à tout retenir ! Mais malgré ça, Oksa Pollock est une lecture très agréable qui a eu le mérite de me changer radicalement d’univers !

Et vous, avez-vous des lectures magiques que vous avez aimées et que vous conseilleriez ?

 

Anne Plichota et Cendrine Wolf sont les deux auteures d’Oksa Pollock, une série fantastique contée en 6 tomes. À l’origine auto-éditées, et remportant un grand succès auprès des lecteurs, Oksa Pollock a été reprise par XO éditions. La série est également maintenant disponible en format poche chez Pocket Jeunesse. En octobre 2014, les deux auteurs entament une nouvelle série aux héros romantiques, sombres et fascinants : Tugdual, tome 1 : les cœurs noirs
.

6 comments for ““Oksa Pollock” d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, tome 1 : l’Inespérée

  1. 17 novembre 2014 at 20 h 19 min

    Ah et bien c’est vrai que je ne m’étais jamais penchée sur cette saga.
    Je suis contente de savoir de quoi elle parle et, du coup, je me dis que je peux peut-être l’apprécier.

  2. 23 novembre 2014 at 14 h 58 min

    Je n’ai encore jamais osé me lancer dans Oksa, j’ai peur que l’héroïne de 13 fasse trop “enfant” et je dois avouer que ton avis me donne envie de me plonger peut être un jour dans ce premier tome qui me fait souvent de l’oeil à la bibliothèque.

    • 24 novembre 2014 at 8 h 40 min

      Elle fait un peu enfant, certes, et malgré les petites déceptions ressenties à la lecture, j’ai apprécié découvrir l’univers d’Oksa Pollock et des créatures magiques d’Édefia:) Il faut tester 😉

  3. 27 novembre 2014 at 9 h 15 min

    Je découvre ton blog, une promenade vraiment sympa! Je ne connaissais pas du tut ce roman, une jolie découverte pour moi! Merci!

    • 27 novembre 2014 at 18 h 48 min

      Merci Céline ! Je suis ravie que la petite promenade par ici t’aie plu ! 🙂 À bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.